My Power4you

FAQ Sitemap Contact

Mot de passe oublié
Salle de bain et économie d'eau

En moyenne, nous consommons chacun de 40 à 80 litres d'eau chaude par jour.
Pour un ménage, cela représente au moins 10 à 20% de la consommation énergétique annuelle attribuée au chauffage de l'habitation.

La règle de base pour consommer le moins possible d'énergie : produire l'eau chaude directement quand on la consomme, en évitant de la stocker.

Pour choisir le système de production d'eau chaude le plus adapté à vos besoins, un avis peut être rendu par les guichets de l'énergie.

1. La douche et le bain

Une douche consomme 30 à 40 litres d'eau contre 100 à 130 pour un bain.

  • On peut donc prendre 3 douches pour un bain.
  • Installez une pomme de douche économique. Cette dernière est peu coûteuse et réduit le débit. On estime de 40 à 50% la réduction de la consommation d'eau.
  • Deux enfants peuvent partager le même bain : économie 50%.

2. La robinetterie

  • Traquez les fuites : veillez à l'état des joints des robinets. Un robinet d'eau chaude qui fuit constitue une source importante de gaspillage d'énergie.
  • N'ouvrez pas vos robinets à fond à chaque utilisation.
  • Choisissez des mélangeurs modernes permettant de couper l'eau sans avoir à la régler à nouveau.
  • Limitez le volume de la chasse d'eau avec une brique ou posez une chasse d'eau à deux vitesses (+/- 65€ d'économie / an pour une famille de 4 personnes).
  • Quand vous vous lavez les mains, quand vous vous brossez les dents, quand vous vous savonnez, coupez l'eau.

3. Le chauffe-eau

En général, l'eau chaude est portée à une température excessive. Dans la plupart des cas, 40 à 50 degrés suffisent largement.

  • Veillez à régler la température de l'eau chaude du chauffe-eau, de façon à ce qu'elle ne soit pas mélangée à trop d'eau froide car c'est de l'énergie gaspillée.
  • Optez pour un chauffe-eau gaz sans veilleuse. La consommation de la veilleuse est d'environ 120 m³ par an.
  • Si vous changez votre chauffe-eau, veillez à ce que le nouveau soit d'une capacité optimale pour le ménage.

4. Le boiler

La température de stockage conseillée dans le boiler est de 55 degrés de manière à éviter l'apparition de bactéries ou la formation excessive de calcaire.

Si vous êtes équipé d'un boiler électrique, il est conseillé d'en couper l'alimentation quand on s'absente pour plus de 24 heures afin de supprimer la consommation due au maintien de la température.

Il faut régulièrement détartrer le boiler électrique, celui sur chaudière et le chauffe-eau : le calcaire diminue le rendement de ces appareils.

5. La ventilation des salles de bain

Il faut veiller à la bonne ventilation des salles de bain et des cuisines équipées d'un chauffe-eau au gaz par une amenée d'air frais d'au moins 150 cm². Si ce n'est pas le cas, si l'appareil n'est pas raccordé à une cheminée ou si celle-ci ne remplit pas correctement son rôle d'évacuation des fumées, il peut produire du monoxyde de carbone (CO). C'est un gaz inodore, incolore et insipide qui, s'il est inhalé, peut s'avérer mortel. Les premiers symptômes de l'intoxication sont des maux de tête, des vomissements, etc.

Lors d'une première installation, il vaut mieux opter pour un chauffe-eau à ventouse étanche.

Le risque d'intoxication au CO disparaît et une prime régionale est disponible pour ce chauffe-eau.

Le lait demi-écrémé contient moins de vitamines que le lait entier
astuces

Consommez malin avec un sèche-linge

Les modèles à condensation, qui recueillent l’humidité dans un réservoir, consomment plus que la plupart des appareils qui l’évacuent dans l’air ambiant.

Documents :

le plan qualiwatt

En savoir plus